16 mars 2017

Musée associatif et musée de France

Musée associatif

Le musée appartient à la Société des Amis du Vieux Cordes, association loi 1901 sans but lucratif, créée en 1904 et reconnue d’intérêt général (possibilité de déduction fiscale des dons et de l’adhésion dont le montant est libre).

Le musée coûte cher en fonctionnement – entretien, électricité,  assurance… – et en investissements – mise en sécurité, éclairage, amélioration des présentations, ouverture de nouvelles salles.

Heureusement le musée est entretenu par des bénévoles. Une personne en « contrat aidé » est en général embauchée pour un temps partiel pour la garde (partielle) du musée.

La société des Amis du Vieux Cordes finance le déficit du musée car elle se fait un devoir de maintenir ce musée ouvert au public le plus souvent possible. Depuis 2009, il est ouvert avec un minimum de 120 jours par an.
Cette ville est un lieu de culture ; le musée, qui ne parle que de Cordes et de ses environs (ancien canton), en est un maillon important.

 

Cette ville est un lieu de culture ; le musée, qui ne parle que de Cordes et de ses environs, en est un maillon important.

Musée de France

Le musée Charles Portal est classé « Musée de France » par l’arrêté du 17 sept 2003.

 

Son appellation officielle est Musée Charles Portal – histoire et patrimoine, enregistrée par arrêté du 23 juin 2008.

L’appellation usuelle locale est Musée Charles Portal – histoire d’une cité.
Ce classement Musée de France est la reconnaissance de l’intérêt des collections présentées et il rend les objets inaliénables.
C’est aussi une contrainte pour l’association avec les règles propres à ce classement : inventaire, récolement, protection des objets…. en contre partie d’un rare soutien financier pour les investissements et les travaux d’inventaires.

 

musée de France